Yvonne George

Yvonne de Knops, dit George, dis l'Étoile par Robert Desnos, est née à Liège, en Belgique, en 1896.

Elle débute d'abord une carrière au théâtre mais sans grand succès pour finalement se tourner vers la chanson. Paul Frank, directeur de l'Olympia, la découvre lors d'un séjour en Belgique. Il l'a fait débuter à Paris le 8 octobre 1920.

Yvonne George est acclamée assez rapidement par le milieu intellectuel de Montparnasse. On la surnomme "La muse de Montparnasse", "La reine du Boeuf sur le toit". Mais tout au long de sa carrière, elle devra se battre pour s'imposer. Il faut dire que c'était une vraie tragédienne et une interprète du folklore marin. Mais en plus de se battre pour faire reconnaître son talent, Yvonne George se battait continuellement pour sa propre vie. Cette femme excessive vivait dans l'alcool, la cocaïne, l'opium.

Cette grande interprète avait de fameux admirateurs qui se pressaient dans sa loge après chacun de ses spectacles: Robert Desnos bien sûr, mais aussi Jean Cocteau, Henri Jeanson, Vlaminck, Van Dongen... Chez elle, elle recevait "...des gens du monde, des gens de lettres, qui l'admiraient beaucoup et que Robert, bien souvent, n'aimait guère. Mais il ne disait rien. Son amour fut violent, douloureux, inlassablement attentif... Pendant plusieurs années, il ne vécut que pour elle..." (Théodore Fraenkel, In Simoun, no 22-23: Robert Desnos, Alger, 1956).

Yvonne par Man Ray
collection particulière
Lausanne

 

Yvonne George fut le premier grand amour de Desnos. Elle était l'Étoile pour qui il écrivit quelques-uns de ses plus beaux poèmes dont le fameux "J'ai tant rêvé de toi". Il était complètement fou d'elle, allant même jusqu'à se procurer de la drogue afin de s'assurer que sa bien-aimée ne manque de rien. Desnos tenta désespérément de se rapprocher de l'Étoile tant aimé en la suivant dans son univers artificiel mais en vain... son amour ne fut jamais partagé.

"Plainte des amoureuses, poésie éternelle de la passion, de la révolte et de l'aventure, Yvonne George les exprime par tous ses gestes, son attitude, son existence même. Ce n'est pas une femme, c'est une flamme, elle est mieux qu'intelligente: sensible, plus que belle: émouvante. La femme moderne, si longtemps calomniée par les sots, trouve en elle sa plus haute expression." (Robert Desnos, première publication dans Nouvelles Hébrides et autres textes 1922-1930, Gallimard, 1978)

Ce sont les abus d'alcool et surtout de drogue qui éloigneront Desnos de son grand amour. Mais il resta jusqu'à sa mort le fidèle ami et admirateur.

Yvonne George, tuberculeuse, meurt à Gênes, le 22 avril 1930. Elle n'avait que 33 ans. Voir ci-après son certificat de décès, grâcieuseté de Riccardo Mazzoni.

Discographie: (tirée de Phonoscopies, no. 46, 11e année, avril 2004)

Adieu, chers camarades
J'ai pas su y faire
C'est pour ça qu'on s'aime
Petit bossu
Je te veux
J'ai pas su y faire 
You know you belong to Somebody else
Pars
Chanson de marin
Toute une histoire 
La mort du bossu
Adieu, chers camarades 
Oh! Marseille 
Chanson de route 
C'est pour ça qu'on s'aime
Si je ne t'avais pas connu 
J'ai pas su y faire
Je n'peux pas comprendre 
Le bossu
Déjà
Les cloches de Nantes
L'autre
ca février 1924
27 février 1925
27 février 1925
27 février 1925
27 février 1925
16 avril 1926
16 avril 1926
3 décembre 1926
3 décembre 1926
9 décembre 1926
9 décembre 1926
9 décembre 1926
mars 1927
mars 1927
7 juin 1928 
7 juin 1928 
7 juin 1928 
7 juin 1928 
ca 10 juin 1928
ca 10 juin 1928
ca 10 juin 1928
ca 10 juin 1928
(accompagnement inconnu)
(accomp. piano Jean Wiener)
(accomp. piano Jean Wiener)
(accomp. piano Jean Wiener)
(accomp. piano Jean Wiener)
(accompagnement d'orchestre)
(accompagnement d'orchestre)
(accomp. piano Georges van Parys)
(accomp. piano Georges van Parys)
(accomp. piano Georges van Parys)
(accomp. piano Georges van Parys)
(accomp. piano Georges van Parys)
(accomp. piano Jean Wiener)
(accomp. piano Jean Wiener)
(accomp. piano Georges van Parys)
(accomp. piano Georges van Parys)
(accomp. piano Georges van Parys)
(accomp. piano Georges van Parys)
(accomp. orchestre dir. Armand Bernard)
(accomp. orchestre dir. Armand Bernard)
(accomp. orchestre dir. Armand Bernard)
(accomp. orchestre dir. Armand Bernard)

 

Pour écoute - fichier mp3 - (cliquez sur le bouton) : 

George, Yvonne - "Les cloches de Nantes" - chanson traditionelle - 1928 (*)


(*) Collection Paul Dubé - www.chanson.udenap.org sauf "Banana Oil" : collection Jean-Yves Patte.

 


INDEX GÉNÉRAL

RETOUR À LA PAGE DE GARDE

LES DERNIÈRES NOUVELLES - COMMENT NOUS JOINDRE