Bibliographie de Robert Desnos

 

Deuil pour deuil, publié aux éditions du Sagittaire en 1924, en 1982 dans la collection « L’imaginaire » chez Gallimard.

C’est les bottes de sept lieues cette phrase "Je me vois", publié aux éditions de la Galerie Simon en 1926, repris en 1975 dans le recueil Destinée arbitraire de la collection « Poésie/Gallimard ».

La liberté ou l’amour, publié chez Kra en 1927, repris chez Gallimard en 1982 dans la collection « L’imaginaire ».

The Night of loveless nights, 1930, sans nom d’éditeur, publication hors commerce, repris chez Gallimard en 1969 dans la collection “Poésie/Gallimard”.

- Corps et biens, publié chez Gallimard en 1930, repris chez Gallimard en 1968 dans la collection « Poésie/Gallimard ».

Les Sans cou, 1934, sans nom d’éditeur, publication hors commerce, repris en 1942 dans Fortunes, chez Gallimard.

Fortunes, publié chez Gallimard en 1942, repris en 1969 dans la collection « Poésie/Gallimard » avec la « Cantate pour l’inauguration du Musée de l’Homme » de 1937.

État de veille, publié chez Robert-J. Godet en 1943, repris en 1975 dans Destinée arbitraire dans la collection « Poésie/Gallimard ».

Le vin est tiré…, publié chez Gallimard en 1943, repris en 1992 dans la collection « L’imaginaire » chez Gallimard.

Contrée, publié chez Robert-J. Godet en 1944, repris en 1962 à la suite de Calixto chez Gallimard.

Le Bain avec Andromède, publié aux éditions du Flore en 1944, repris en 1975 dans Destinée arbitraire dans la collection « Poésie/Gallimard » chez Gallimard.

Trente chantefables pour les enfants sages, à chanter sur n’importe quel air, publié chez Gründ en 1944, repris en 1952 avec Chantefleurs chez Gründ.

Labisse, essai critique, publié aux éditions Séquana en 1945, repris en 1984 dans Écrits sur les peintres chez Flammarion.

La Place de l’Étoile, Rodez (sans nom d’éditeur) en 1945, version de 1928 reprise dans Nouvelles Hébrides et autres textes 1922-1930 chez Gallimard en 1978.

Choix de poèmes, aux éditions de Minuit en 1946.

Rue de la Gaîté, Voyage en Bourgogne, Précis de cuisine pour les Jours heureux publié aux éditions Les 13 épis en 1947, repris dans Récits, Nouvelles et Poèmes aux éditions Roblot en 1975.

Les Trois Solitaires, Longtemps après… hier, publié aux éditions Les 13 épis en 1947.

De l’érotisme considéré dans ses manifestations écrites et du point de vue de l’esprit moderne, publié aux éditions Cercle des Arts, vers 1953, repris en 1978 dans Nouvelles Hébrides et autres textes 1922-1930 chez Gallimard.

Domaine public, publié chez Gallimard en 1953 dans la collection Le Point du jour.

Mines de rien, publié chez Louis Broder en 1957, repris en 1975 dans Destinée arbitraire.

De tous les spectacles, publié chez Pierre André Benoît, Alès en 1960, repris dans Nouvelles Hébrides et autres textes 1922-1930 chez Gallimard.

Calixto suivi de Contrée, publié chez Gallimard en 1962.

Cinéma, publié chez Gallimard en 1966 (articles de critique cinématographique et scénarios).

Les Pénalités de l’enfer ou les Nouvelles Hébrides, publié en 1974, chez Gallimard.

Destinée arbitraire, publié chez Gallimard dans la collection « Poésie/Gallimard » en 1975.

Récits, nouvelles et poèmes, publié aux éditions Roblot en 1975.

Nouvelles Hébrides et autres textes, 1922-1930, publié chez Gallimard en 1978.

La Ménagerie de Tristan, publié chez Gallimard en 1978 dans la collection « Enfantimages ».

Robert Desnos, un poète, fac-similés et illustrations, publié chez Gallimard en 1980, réédité en 1998.

Écrits sur les peintres, publié chez Flammarion en 1984.

Mines de rien, publié aux éditions Le temps qu’il fait en 1985.

Les Voix intérieures (chansons et textes critiques), publié aux éditions du Petit Véhicule en 1987.

Les Rayons et les ombres Cinéma, publié chez Gallimard en 1992.

Le Bois d’amour, publié aux Éditions des Cendres en 1995.

 


INDEX GÉNÉRAL

RETOUR À LA PAGE DE GARDE

LES DERNIÈRES NOUVELLES - COMMENT NOUS JOINDRE